ارسل ملاحظاتك

ارسل ملاحظاتك لنا







Les Origines et les Représentations de L'Immigration dans Les Désorientés d'Amin Maalouf

المصدر: دفاتر الدكتوراه
الناشر: جامعة الحسن الثاني - كلية الآداب والعلوم الإنسانية - مركز دراسات الدكتوراه
المؤلف الرئيسي: El Jably, Fouad (Author)
المجلد/العدد: ع7
محكمة: نعم
الدولة: المغرب
التاريخ الميلادي: 2019
الصفحات: 69 - 72
ISSN: 2421-8871
رقم MD: 1002373
نوع المحتوى: بحوث ومقالات
اللغة: الفرنسية
قواعد المعلومات: HumanIndex
مواضيع:
رابط المحتوى:
صورة الغلاف QR قانون

عدد مرات التحميل

1

حفظ في:
المستخلص: Adam a quitté le Levant dans les années 70. Peu de temps après son départ, il ne parle plus avec son ami Mourad, qui est resté au pays. Il lui reproche son départ en France. Après 25 ans de son départ, il reçoit un coup de téléphone de Tania, qui n’est autre que la femme de Mourad, pour lui demander de venir visiter son ami qui agonise. Il se plie à sa demande, et en plein vol, on l’informe que Mourad est décédé. Ne voulant pas assister aux funérailles, il s’installe chez Sémiramis (ancienne amie), ils vont ensemble présenter leurs condoléances à Tania. celle-ci va proposer à Adam de réunir leurs anciens amis, il accepte 1 idée, après quelques jours et suite à plusieurs mails échangés avec Albert. Naim, Ramez et Ramzy, il réussit sa mission ou enfin presque, ils sc donnent tous rendez-vous à l'hôtel de Sémiramis. Vu qu'il ne manquait que Ramzi qui est devenu moine, Adam se rend chez lui dans le monastère dans lequel il vit et qui se situe dans un endroit isolé dans la montagne. Sur le chemin du retour, la voiture chute dans un ravin, Ramzy, le moine, et le chauffeur de la voiture meurent sur le champ. Adam est entre la vie et la mort. Ainsi, cette réunion d’amis n’aura jamais lieu. Il s’agit d’un roman paru en 2014 dont la majeure partie fut écrite avant ce qui est communément appelé (le printemps arabe). Il est singulièrement réparti sur des jours. 16 au total, et non pas des chapitres. Les personnages principaux sont Adam, Mourad, sa femme Tania, Albert. Naim, Bilal, Sémiramis, Ramez, Ramzi. Les personnages du récit ne sont pas une entité distincte de l’auteur ; ils partagent de nombreux points com-muns avec le passé. Tout en précisant que le roman n’est ni autobiographique ni autofiction, Amin Maalouf re-connaît, lors d’une interview: «l'ensemble des personnages s'inspirent des amis que j'ai eu il y a une trentaine d'années»(3).

ISSN: 2421-8871